Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Déclaration du président Avediss Menkichian

Septembre 2017

 

Pour 2016, le nombre d’utilisation des prêts reste constant ; avec 29 prêts Accession contre 31 en 2015, et 22 prêts Travaux contre 21 en 2015, pour un rendu global de 106 % (le chiffre est normalement supérieur à 100 % puisque la plupart des services sont remboursés au cours de l’année. Les différents boostes ont contribué à ce maintien ; avec une majoration de 3 000€ en juillet des prêts Travaux, puis de 10 000€ pour tous et + 10 000€ pour les prêtes accessions à la rentrée scolaire.
De par les taux du marché, très bas actuellement, il est à signaler que les banques rechignent à inclure les prêts Accession et Travaux dans leurs propositions (tout dépend du montant global du prêt ; par exemple l’achat d’un T2 à Marseille passe du simple au double à Aix).
Concernant les aides et services, ils subissent le plus gros des écarts… les chiffres sont divisés par 2, voir par 3 !
Les aides Mobili-Jeune passent de 45 à 21 ; les aides Loca-Pass passent de 43 à 15, et on enregistre une petite hausse sur les aides Mobili-Pass qui passent de 3 à 4.
La cause principale serait liée aux recrutements qui ont été retardés au T4… cela sera vérifiable lors du bilan 2017.
La seconde cause serait liée à l’arrivée de la garantie Visale : avec une publicité largement mise en avant et des garanties complètes, elle renvoie les autres aides, bien que cumulables, au placard !
Ne pouvant chiffrer précisément notre parc DOSE (néanmoins à rapporter à 275 par M.LONGEREY après un travail de recherche), nous devons donc nous fier au parc locatif national historique vieillissant qui, sans surprise, subit une baisse de 10,3 % de sa valorisation. Il faut dire qu’entre les communes qui ne jouent pas le jeu sur la création des logements sociaux et le temps que ces mêmes logements sortent de terre, ce pourcentage n’est pas prêt de baisser.
Concernant le nombre de familles logées, on passe de 30 en 2015 à 19 en 2016… il ne faut pas chercher bien loin, la réforme de 2016 produit ses effets ! 3 candidats de 3 entreprises différentes sont désormais systématiquement proposés aux bailleurs ; Orange n’est plus seul, il faut compter avec toutes les entreprises de plus de 10 salariés.
Les publics prioritaires sont nettement mis en avant, ce qui explique en partie la baisse d’attributions. C’est la loi qui l’impose aux bailleurs (loi Egalité et Citoyenneté). Il faut sensibiliser ; les demandes de confort sont bien moins privilégiées qu’avant. On vient peu à peu à loger uniquement les demandes les plus urgentes.

Un petit retour sur les Forums Logement 2016.

Malgré les nombreuses grèves contre la loi Travail, 12 forums sur 14 ont été tenus ! Ainsi la commission accompagnée d’Action Logement a fait au mieux pour informer et guider quelque 4 700 salariés tout au long de cette année de transition due à la réforme.
En 2016, c’est une fois encore le travail avec la DO qui a été inexistant malgré de nombreuses réunions et entretiens. Cependant la commission a assumé tous ses engagements envers les salariés. En fin d’année, un dernier entretien avec la DO a permis de décanter la situation. Des améliorations ont ainsi été constatées dès 2017.
Néanmoins, depuis début 2017, ce sont les relations de travail avec Action Logement qui restent dans le flou… Nous savons dorénavant que nous allons travailler avec des commerciaux, mais quant au retour sur investissement, nous ne savons pas à quoi nous attendre !
Nous verrons bien !
Merci à tous.

Tag(s) : #CE, #LOGEMENT

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :